L’histoire du tissu wax

Bonjour, bonjour,

C’est quoi le wax ? D’où vient le wax ? Dans cet article je vous dis tout sur ce tissu que j’aime tant et que j’utilise beaucoup dans mes collections.

planche etiquettes veste

Vous le savez, le wax est très présent dans mes créations. Ce type de tissu vous plaît beaucoup aussi et, lors de nos rencontres et échanges, je m’aperçois que l’histoire de ces tissus est bien souvent méconnue.

Il me semble important de vous en dire davantage…

Tout d’abord le wax est un tissu en coton. Il tient son nom de sa technique d’impression. En effet, il est imprimé de cire des deux côtés. Cire se dit wax en anglais. Ah ah ! On a déjà le pourquoi du comment du nom.

Continuons.  D’où vient le wax ?  C’est un tissu hybride aux multiples origines. Il est un symbole de l’Afrique mais est originaire d’Indonésie, Java plus précisément.

Au 17e siècles, lorsque les hollandais ont colonisé l’Indonésie, ils ont découvert le batik. Un tissu imprimé à la cire, chauffé, trempé dans des bains de teinture et  séchant à l’air libre. Les opérations sont répétées plusieurs fois. La particularité de cette technique est que les deux faces du tissu sont imprimés en fonction des motifs et du nombre de couleur souhaité. Il n’y a pas d’envers, les couleurs sont tout aussi éclatantes des deux côtés. Grâce à la cire, le tissu est très résistant, ne déteint pas et ses couleurs ont une tenue exceptionnelle.

Au milieu du 19e siècle, les Anglais mais surtout les Hollandais copient le procédé de fabrication des tissus batik produits à Java. Les Hollandais, sentant le fort potentiel commercial de ces tissus rebaptisés alors Wax, construisent des usines chez eux pour en fabriquer en masse dans l’idée de les revendre en Indonésie. Mais les Indonésiens boudent ces nouveaux tissus à cause de leurs “défauts” d’impression et leur préfèrent toujours le batik. La Hollande ne se laisse pas abattre et se lance dans une conquête de l’Europe avec leur wax.

tissu-wax

Comment le wax est il arrivé en Afrique ? Pour faire découvrir ce nouveau tissu aux Africains, il faut compter sur les soldats ghanéens partis combattre aux cotés des forces coloniales hollandaises à Java, Bornéo et Sumatra. En rentrant au pays, ces mercenaires se faisaient commerçants en ramenant dans leurs malles des tissus wax. Le succès est immédiat, des aristocrates au peuple, tout le monde adore le wax et les “défauts” d’impressions deviennent au contraire des atouts qui rendent le tissu ainsi plus vivant.

La folie du wax dépasse rapidement les frontières du Ghana pour s’étendre sur toute l’Afrique de l’Ouest et plus tard sur le monde entier. Il est aussi appelé PAGNE en Afrique, qui signifie “morceau de tissu” car souvent vendu en coupon de 5,50m.

femme noire wax

Au départ c’est un produit de luxe, puis dans les années 1950, il est popularisé par les “Mamas Benz” (des femmes d’affaires conduisant le plus souvent des Mercedes-Benz) qui vont très largement revendre et diffuser ce tissu. Mais ça, je vous en reparle dans un prochain article.

Comme ce tissu n’est pas lié à une population africaine particulière, tout le monde se l’approprie. Il devient un tissu panafricain.

Jusqu’en 1960, la Hollande et la Grande-Bretagne ont, à ce moment là, le monopole de la production et vente du wax. C’est seulement dans les années 60 que les africains commencent à créer leurs propres usines, grâce au président du Ghana de l’époque : Kwame N’Krumah qui met en place, des droits de douane très élevés et monte les premières usines de wax avec l’objectif d’inciter à la consommation locale.

Même si beaucoup d’usines Africaines ont été rachetées, aujourd’hui le marché se partage toujours entre l’Afrique, la Hollande, la Grande-Bretagne et la Chine.

femme-turban-wax-pagne-mode

Les motifs colorés font vraiment la particularité du wax. Et c’était déjà le cas avec le batik en Indonésie, ce tissu permet est fort de signification. Chaque motif fait passer un message allant du quotidien au monde politique. Par exemple, l’oiseau qui sort de sa cage ouverte s’appelle “tu sors, je sors”, qui signifie “chéri attention, si tu es infidèle, je le serai aussi” ou les dessins représentant des mains porte le nom « Les doigts séparés ne peuvent rien faire seuls », symbole de solidarité, de fraternité et d’unité ou le motif “l’oeil de ma rivale”, bon là j’imagine que l’explication est superflue…

Et la mode dans tout ça ? Le wax est de plus en plus présent sur les podiums mais surtout dans les collections des jeunes créateurs. De grands artistes aussi participent à la reconnaissance mondiale de ce tissu, comme Beyonce, M, Rihanna, Imany, etc.

beyonce-wax

look homme wax

solange knowles en couverture du magazine elle habillée en waxrihanna-wax-pagne-batik.jpg

Le wax est donc présent dans chaque collection Mamzel Tutu, et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Les headbands ou turbans wax peuvent se porter tous les jours, quelque soit votre look. Ce tissu est une source inépuisable d’inspiration, je prends tellement de plaisir à le travailler et à imaginer des looks, des créations ou des coiffures.

turban wax cheveux afro crépusturban_mamzel-tutu_accessoire_cheveux-22turban_mamzel-tutu_accessoire_cheveux-25turban_mamzel-tutu_accessoire_cheveux-18headband_mamzel-tutu_accessoire_cheveuxheadband_mamzel-tutu_accessoire_cheveux-29

Tiens, et si je vous faisais une semaine de look inspiration wax sur le blog ?

A très vite….


Déborah.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s