Art de rue

Hello paillettes et cie,

De retour d’une superbe escapade parisienne en amoureux, je me sens ultra déterminée à bien employer mon temps durant ces 15 jours de vacances. 15 jours pendant lesquels je vais pouvoir créer, rayer des choses sur ma ToDo list, sortir les nouveautés Punkster, trouver de nouveaux points de vente. 15 jours intenses mais tellement bons.

Paris sait me nourrir avec ses petits trésors à chaque coin de rue. Cette fois-ci encore plus que les autres. Nous avons visité l’école 42, unique en son genre. Créée par Xavier Niel en 2013, le principe est simple : les étudiants n’ont pas de cours, l’école est ouverte 24h/24 et 7j / 7, et ils apprenent de manière participative en réalisant des projets à plusieurs. En gros, si tu ne sais pas demande à ton voisin, il t’expliquera et certainement que demain, c’est lui qui aura besoin de ton savoir. Une école qui forme les développeurs informatique de demain. L’école est gratuite, il y a une sélection faite sur les compétences d’apprentissage mais aussi sur le savoir vivre en collectivité. Le concept est génial, les locaux sont incroyables avec ses 3 étages et ses 3 salles qui doivent chacune faire 500m2 et qui sont remplies de iMac (le plus grand modèle, celui qui me fait tellement envie !). Des rangées d’iMac au milieu d’œuvres plus folles les unes que les autres. Enfin, ce n’est pas le côté informatique qui nous amener là…



  

En effet les murs de l’école accueillent « Art 42 », présenté comme le premier musée du street art mais là encore ce n’est pas vraiment un musée. C’est plutôt Nicolas Laugero Lasserre, passionné de street art, qui prête quelques unes (enfin environ 150 tout de même) des œuvres qu’il collectionne depuis une vingtaine  d’années. Oui oui, le mec a une collection impressionnante de street art. En effet il possède pas mal d’œuvres de Banksy, Shepard Faire, C215, Madame, Jonone, etc. #JalousieExtrême !
Durant ce week-end nous nous sommes aussi baladés du côté de canal de l’Ourcq. Un coin que j’affectionne tout particulièrement, surtout quand il fait beau comme dimanche. C’est un quartier rempli de graffitis,  c’est aussi là où se trouve un de mes endroits préférés à Paris, le pavillon des canaux.

Nous avons pu découvrir aussi la fresque de 250 m de long rue Germaine Tailleferre, réalisée en juin dernier. Toutes les infos sont ici. Si vous passez dans le coin, prévoyez du temps pour vous perdre dans les rues adjacentes et découvrir des petits graffitis plein de poésie comme, ci dessous, ce petit bonhomme assis sur cette grille d’aération.


  
  
  
  
  
  
  

J’aime vraiment ce moyen d’expression, accessible à tous, et qui procure systématiquement une émotion chez les gens qui croisent leur route. Cela me fait regarder ce qui m’entoure différemment, avec beaucoup de curiosité. L’art est partout !

Allez, je pars découper les tissus que j’ai achetés à Paris pour en faire des bandeaux et customiser des vestes egalement.

Des bisous doux.

Déborah.

Lisboa et ses graffitis

IMG_2508
Lisbonne… Lisbonne !

A peine arrivée sur le périph’, mon coeur battait déjà fort pour cette ville que j’étais très impatiente de découvrir. 

Toutes ces façades colorées, ces rues pentues et pavées, les restes des festivités de Saint Antoine en juin avec les guirlandes colorées nous ont donné envie de nous perdre dans les quartiers de la ville. Ces balades se sont vite transformées en chasse aux trésors. 

Vous commencez à connaître mon léger amour pour les graffitis. Eh bien là j’ai été servi ! En voici une sélection…

IMG_2777IMG_2794IMG_2795IMG_2813IMG_2849IMG_2600IMG_2599IMG_2607IMG_3000IMG_3004IMG_3028IMG_2782

La « Galeria de Arte Urbana » a réuni une cinquantaine de graffeurs pour décorer tout un quartier de Lisbonne. Le résultat est époustouflant. Le quartier est loin d’être touristique (un simple quartier d’habitation sans plage ni architecture particulière) et le découvrir tout en couleur lui donne du charme et cela se fond assez bien dans le décor en définitive. Nous avons croisé des habitants du quartier qui nous ont indiqué où trouver leur graffiti préféré. C’était vraiment une belle balade. Ils étaient contents de nous voir faire du tourisme dans leur quartier. Si vous passez au Portugal bientôt, je vous invite vivement à vous perdre dans ce quartier pour découvrir tous ces graffs.

IMG_3068IMG_3078IMG_3092IMG_3094IMG_3098IMG_3100IMG_3126IMG_3139IMG_3148IMG_3186IMG_3193IMG_3204IMG_3205  
J’ai essayé de faire une « petite sélection ». Difficile. Je dois en avoir encore une cinquantaine mais je vous laisse le plaisir de les découvrir vous même à l’occasion d’un séjour là bas… 

Voici le lien Google maps 

R. do Rio Alcoa, 1600-746 Lisboa, Portugal

https://goo.gl/maps/XLXpXBYgn242

À très vite,

Déborah.

Look en duo à Porto

IMG_2219

Hello !

Une grande première ici, un look en duo ! Eh oui, le Portugal nous a inspiré, m’a inspiré avec toutes ses façades colorées, ses grafs tous les 100 mètres, ses monuments religieux, ses odeurs, ses habitants, ses ruelles, etc… (Je veux y retourner TOUT DE SUITE !)

Accompagnée de Johann, parfait partenaire de découverte et d’échange d’idées, nous avons profité d’un joli mur complètement retapé de grafs poétiques à Porto pour shooter notre look du jour, parfaitement assortis. Mon mec ce bloggeur mode ! Ce fut une chouette expérience que nous pensons renouveler de temps en temps. L’occasion de vous parler un peu de mode masculine. J’espère que cela vous plaira…

Ce road trip Portugais était dingue. 15 jours qui sont passés bien trop vite. Nous avons fait pas moins de 8 villes étapes (Saint Sébastien, Saint Jacques de Compostelle, Braga, Porto, Coïmbra, Lisbonne, Salamanque, Gijon) et nous avons également fait une halte à Guimares et Sintra. Quel régal pour mes mirettes !

Revenons à notre look duo. On a fait simple sur le thème : bleu ! Pour tout vous dire, ce n’était pas du tout prémédité. Ce n’est qu’une fois dehors et en se disant ô combien on se trouvait mutuellement beaux (bienvenue dans notre intimité ahah !) que nous nous sommes rendu compte de notre similitude vestimentaire. On a lancé l’idée de faire un look duo en plaisantant puis une fois arrivés dans cette jolie rue, c’était trop tentant pour résister…

IMG_2211 IMG_2226 IMG_2232
IMG_2237 IMG_2235 IMG_2268 IMG_2277 IMG_2264IMG_2255IMG_2314

Johann : chemise Esprit / jean Lévis / chapeau Gouring / chaussures Fago

Moi : veste Etam / t-shirt H&M / pantalon Zara / chaussures sans marques (dans une petite boutique Toulousaine) / broche et bracelet Mamzel Tutu

J’espère que votre été se passe bien ? Que faites-vous ?

Je vous retrouve très vite pour la suite de ce voyage et une sélection graff de Lisboa ❤

Des bisous

Déborah

Chercheuse de street art

01

Hello de Mont-de-Marsan !

Je suis rentrée quelques jours dans les Landes pour retrouver la famille et les amis. Ce sont toujours des séjours très brefs et intenses. J’ai quand même trouvé quelques minutes pour vous montrer cette petite robe Zara. En réfléchissant où faire les photos je me suis souvenue de ce spot. Envie d’aller voir si de nouveaux graffitis avaient fait leur apparition, j’en ai profité pour y faire ces photos.
Pour les Montois, ces murs sont à Nahuques, tout autour de la grande salle d’exposition. Il va falloir qu’on vienne y poser quelques pochoirs Punkster d’ailleurs…

J’adore le street art. Il vous suffit d’ouvrir un peu l’oeil pour en découvrir pas mal. Des petites phrases positives, des fresques plus ou moins grandes, des techniques et des styles différents. Une diversité remarquable dont je ne me lasse pas. Lors de vos voyages, regardez sur internet les spots graff qui valent le détour, certaines villes ont mis en place des city guides tour de fresques graffiti à découvrir à pied ou en vélo, c’est une bonne façon de découvrir la ville. A Toulouse les fresques monumentales commencent à être nombreuses, je vous prépare un petit article à ce sujet.

Dans quelques jours nous partons en road trip pour arriver à Lisbonne et y passer quelques jours. J’ai tellement hâte ! D’ailleurs si vous avez des bonnes adresses à nous conseiller ou des villes sur notre route à visiter absolument… J’ai repéré quelques endroits où flâner pour découvrir des graffitis, j’espère qu’ils n’auront pas disparu entre temps.

3 9 135 81171210

Veste DIY / robe Zara / bande au Mamzel Tutu / basket All Star

À très vite pour un DIY bohème…

Déborah