L’été indien

Nooooon ! Je ne veux pas ranger mes petites robes légères, mon short en jean fétiche, ma robe citron adorée et mes sandales ! D’ailleurs, je parle véritablement au sens propre. Ma valise de Lisbonne est défaite, tout  a été lavé mais tout est en standby sur la chaise dans la chambre. C’est un signe, ramenez-moi au soleil, en 5 minutes ma valise sera prête ! 

Et sinon, sans transition, la collection plus automnale prend forme. Je couds de la fausse fourrure en pensant au soleil croate de cet été, sympa non ? 

Pour ce qui est des nouveautés, ce turban en fait partie et est à retrouver sur l’eshop www.mamzel-tutu.com ou à la boutique Haut les mains qui reste ouverte jusqu’à fin décembre. Nous sommes plus que ravi(e)s !!

Robe Mango / turban Mamzel Tutu / basket Converse
À très vite…
Déborah. 

La vie en bleu

Hello la compagnie,

Me voilà avec un look photographié à Lisbonne. Comme je vous le disais dans l’article précédent, tous ces murs colorés m’ont rendue dingue. Chaque jour, nos tenues trouvaient un mur parfaitement assorti. Comme ce jour-là, au détour d’une rue, ce magnifique mur bleu. L’occasion rêvée pour mémoriser ma tenue et la partager avec vous.

Bon, je ne vous cache pas que j’ai quelques séquelles de toutes ces couleurs. Je n’arrive pas à m’arrêter d’acheter des tissus pour les nouveautés. J’ai envie de pull rouge ou vert, de chaussettes jaunes, de foulard bleu électrique, etc. J’ai d’ailleurs craqué sur un chapeau jaune vif en laine… mais ça, c’est une autre histoire que je vous raconterai bientôt.

J’ai de plus en plus envie de mixer les imprimés et les couleurs. Envie certainement dûe aux différents pays que j’ai eu la chance de visiter ces dernières semaines. Osons, jouons, vivons, BORDEL !

Cette fois-ci ce sont donc les rayures de mon pantalon qui ont cohabité avec le wax de mon headband. L’esprit aventurier de la marinière bretonne rencontre la folie et l’audace du tissu Africain.

Et en parlant de ce bandeau en wax, il fait partie des nouveautés. Bonne nouvelle, la nouvelle collection de headband et de headwrap sortira mercredi sur le eshop et sera disponible à la boutique de créateurs toulousaine « Haut les mains » dés vendredi. Pour ce qui est des vêtements, il faudra encore attendre 15 jours pour découvrir de nouvelles créations.

Veste Lévis / pull Etam / pantalon Zara / basket Converse / headband Mamzel Tutu

J’ai hâte de vous montrer tout cela et d’avoir vos retours.

A très vite.

Déborah

 

 

Pois V.S wax

Eh bonjour,

Parfois j’ai l’impression d’avoir 4 ans quand je m’habille. J’ai envie de porter tel et tel vêtement ou accessoire en sachant que cela n’ira pas vraiment ensemble. Et après tout qu’est ce que ça peut faire ? Pour me balader dans les jolies ruelles de Cadaqués, j’ai donc mixé la petite robe à pois, les grosses boucles bling bling et le headband en wax.

En arpentant les rues pavées, j’ai découvert une très jolie ville bien que très touristique. J’ai fait voler ma petite robe à pois loin des rues commerçantes. Parfois les rues étaient complètement vides, ce qui donne la sensation que la ville nous appartient, j’adore !

Je profite des ces quelques photos à Cadaqués pour vous dire qu’une nouvelle vidéo coiffure est visible sur ma chaîne YouTube. J’espère qu’elle vous inspirera… Pour ce qui est de ma coiffure sur les photos, je vous ferai une vidéo prochainement.

Robe Mango / Headband Mamzel Tutu / Boucles d’oreilles Jules & Lily

Photos par Johann Chaulet.

A très vite.

Déborah.

Pins addict

Hello la compagnie,

Aller régulièrement au même endroit a du bon. Cela permet de prendre le temps de découvrir les lieux, fouiller les ruelles, s’aventurer sur les routes, parcourir les villages. Il y a un côté familier très agréable aussi, un sentiment de sérénité. C’est ce que je ressens lors de nos séjours du côté d’Argelès-sur-mer.

Cette région où la mer aux pieds des montagnes, il suffit presque de pivoter sur soi même pour admirer les unes et plonger dans l’autre. Pour changer de décor et varier les plaisirs, il suffit de parcourir quelques kilomètres. J’ai souvent l’impression de perdre la notion du temps, de vivre plusieurs journées en une. Un peu déstabilisant mais tellement excitant ! Une bonne façon de prolonger les vacances en quelque sorte.

Si vous ne connaissez pas le coin et que vous projetez d’y séjourner, je vous conseille vivement de visiter Céret et son musée d’art moderne, de prendre un verre sur la place de la République de Laroque-des-Albères puis d’aller en prendre plein les yeux avec la vue panoramique depuis le château (au moment du coucher de soleil…). Bien évidement Collioure et ses façades colorées, et partez jusqu’en Espagne en longeant la côte à bord d’un scooter !

Vous l’aurez compris, nous rentrons d’un week-end chargé en balades, découvertes, et photographies. Comme celles-ci par exemple, prises à Laroque-des-Albères. Le titre de l’article vous met sur la piste, je suis dingo des broches, pins et badges en tous genres. Je les mets partout, sur les vestes, les sacs, les vêtements. L’occasion aussi de vous présenter la broche en bois monstera à paillette que je fabrique avec l’aide de Johann ❤ Comment ?! Elle vous plaît tellement cette broche, vous voulez la même ? Pas de panique, c’est prévu et c’est possible. Retrouvez-la, avec ses autres copines broches sur mon eshop (clic ici, clic ici, clic ici)

Veste Lévis / short Etam / totebag Suncoo / chaussures sans marques / boucles d’oreilles La mouette 

Photographies : Johann Chaulet.

Passez un bel été.

A très vite…

Déborah.

Sous le soleil

  
Eh coucou.

On se retrouve avec une petite série de photo mi-look, mi-chorégraphie. En se baladant dans les rues parisiennes, Johann a été inspiré par la lumière et moi par l’ambiance ce qui donne cette danse improvisée sous le soleil. 

   
    
 Rien de bien notable dans mon look mis à part mes Converse vieilles d’au moins 10 ans, un jean destroy et pour rehausser tout ça, ma veste kaki customisée par mes soins (d’autres arrivent très vite sur l’eshop ) et mon nouveau tote bag Wear Lemonade adoré que je ne vais pas beaucoup quitter. En parlant d’inseparable, les foulards modulables quittent très peu ma tête surtout depuis que j’ai réussi à mettre la main sur des tissus en laine fins et qui ne grattent pas (dispo ici).

Allez, restons légers ! 

À très vite.

Déborah